L'ATELIER BROUARD

A l’art du vitrail est souvent associé l’esprit du compagnonnage, l’esprit qu’il a diffusé se perpétue encore, au travers d’un tour de France, étape obligatoire dans le perfectionnement de la formation. Autrefois, la tradition flamande les appelait les « Passeurs de Lumière », car ils diffusaient leurs savoir-faire sur la route des beffrois, laissant passer la luminosité au travers de leurs chefs-d’œuvre. 

 

L’histoire de l’Atelier Pierre Brouard s’inscrit dans cette démarche, c’est aussi une histoire familiale. Après avoir vécu à Paris, où il a exercé ses talents de sculpteur et de peintre de décors aux côtés d’artistes comme Juliette Greco et Boris Vian, Pierre Brouard crée l’Atelier à Ronchin (agglomération de Lille) en 1956, en tant qu’artiste indépendant, travaillant pour les ateliers verriers Lillois.

Essor de l’activité, multiplication des chantiers, reconnaissance de ses pairs ; jusqu’en 1997, Pierre Brouard exercera son art de la restauration et de la création de vitraux dans le Nord-Pas-de-Calais, mais aussi dans de nombreuses régions de France ainsi qu’à l’étranger.

 

Comme c’est souvent le cas pour une passion, elle est héréditaire et offerte à ses trois enfants, Pierre-Etienne, Brigitte et Luc-Benoît qui reçoivent ce désir d’embrasser le devenir des « Passeurs de Lumière ».