L'ATELIER BROUARD

A l’art du vitrail est souvent associé l’esprit du compagnonnage, l’esprit qu’il a diffusé se perpétue encore, au travers d’un tour de France, étape obligatoire dans le perfectionnement de la formation. Autrefois, la tradition flamande les appelait les « Passeurs de Lumière », car ils diffusaient leurs savoir-faire sur la route des beffrois, laissant passer la luminosité au travers de leurs chefs-d’œuvre. 

 

L’histoire de l’Atelier Pierre Brouard s’inscrit dans cette démarche, c’est aussi une histoire familiale. Après avoir vécu à Paris, où il a exercé ses talents de sculpteur et de peintre de décors aux côtés d’artistes comme Juliette Greco et Boris Vian, Pierre Brouard crée l’Atelier à Ronchin (agglomération de Lille) en 1956, en tant qu’artiste indépendant, travaillant pour les ateliers verriers Lillois.

Essor de l’activité, multiplication des chantiers des vitraux modernes aux vitraux gothiques, en passant par les vitraux art deco; jusqu’en 1997, Pierre Brouard exercera son art de la restauration et de la création de vitraux dans le Nord-Pas-de-Calais, mais aussi dans de nombreuses régions de France ainsi qu’à l’étranger.

 

Comme c’est souvent le cas pour une passion, elle est héréditaire et offerte à ses trois enfants, Pierre-Etienne, Brigitte et Luc-Benoît qui reçoivent ce désir d’embrasser le devenir des « Passeurs de Lumière ».